Archive for the 'blogs' Category

next bloggy friday february

is on upcoming.org through the good deeds of steph.

according to schedule, there will be quite many bloggers on next Bloggy Friday in Lausanne February 2nd, 2007 in Café de l’Eveché around 8 pm.

feel welcome to join and meet, fondue or not.

Publicités

Série de l’été et concours littéraire chez Femina

Même si le magazine Femina ne s’est pas encore vraiment mis aux blogs, ce n’est pas une raison pour le bouder.

D’abord, une sympathique série de l’été: trois jeunes journalistes en road trip à travers l’Europe. De Lausanne à Mykonos, leur camping car les emmène à la rencontre de trentenaires comme elles. A la découverte de l’autre et des différentes façons d’aimer en Europe. A suivre tous les dimanches dans le magazine et tous les jours sur le blog qu’elles tiennent pour l’occasion.

Puis, ne restons pas oisifs sous la canicule. Rêvons à des intrigues embrouillées, imaginons des passions sulfureuses ou inventons simplement une belle histoire. Femina ouvre un concours littéraire de nouvelles ouvert à toutes les plumes francophones résidant en Suisse. Les conditions sont simples: il suffit de rédiger une nouvelle (entre 5000 et 9000 signes, soit entre 2 et 3 pages A4) sur le thème « Une femme d’ambition ». La date de clotûre du concours est fixée au 4 septembre 2006. A vos claviers!

A la recherche du plombier

C'est Robert Scoble et Shel Israel qui ont lancé la recherche du plombier, quand ils ont commencé à écrire leur livre, Naked Conversations. Le plombier? Pas n'importe lequel. Pas celui qui a un site Internet statique jamais mis à jour. Non, le plombier qui blogue, celui qui démontre son expertise en ligne, l'exemple parfait quoi, au coeur de la profession de foi des deux évangélistes du blogue.

" Pourquoi tout ce fuzz autour des blogs? () La réponse numéro un, c'est Google. Les blogs régulièrement mis à jour caracolent en tête des moteurs de recherche. Je dois installer une baignoire dans ma villa, je recherche un professionnel: à ma gauche, un site web «plombier, à votre service à Genève. Site mis à jour en 2002». A ma droite, un blog. Où j'apprends dans la note du jour comment changer une douche, photos à l'appui. A quel professionnel vais-je choisir d'accorder ma confiance? A celui qui assume que je vais payer pour son savoir-faire ou à celui qui me démontre son expertise? "

Mais le plombier qui blogue, c'est un mythe. Juste un parfait exemple théorique.

Alors, la recherche du plombier a commencé. En existe-t-il vraiment un? Ou alors, sinon un plombier, un artisan ou un entrepreneur qui blogue pour développer son business?

Dans cette veine, Hugh McLeod nous a présenté le tailleur de Savile Row qui devient riche en bloguant, puis le vendeur de yachts qui fait saliver le client. En Suisse romande, je le cherche, le plombier qui blogue. Avec Steph, parmi les milliers de blogs créés ce printemps sur la nouvelle plateforme de blogs.romandie.com on a trouvé la chatterie qui accueillera votre minet cet été et le type qui soigne les pelouses des terrains de foot. Mais de plombier, point encore… Vous en avez trouvé, vous, des artisans qui bloguent?

La recherche semblait vaine. Jusqu'à cette semaine: Sprinkler Doc, the "Blogging Plumber from Boose, Idaho", démarre son blog.

"Shel Israel and Robert Scoble mentioned in their book, "Naked Conversations", that they haven't run across a Blogging Plumber yet. Well, here I am."

Félicitations, Sprinkler Doc! Et bienvenue dans la blogosphère!

?

Peut-on utiliser le point d'interrogation dans une note sur un blog plus que dans un article de presse écrite?

Une note de ouf

Une note de ouf

Une note de ouf pour la découverte du blog de Nikol le ouf !

(via Boulet qui fête sa 200e note !)

Libre d’écrire, plus

Chroniques de blogosphère, suite: l'article qui suit est paru dans l'édition d'avril 2006 de Com.in (magazine de la communication et des médias édité par la FRP)

Libre d'écrire, plus

Ma réd’ en chef me pose une colle: quelle différence de ton entre les journaux et les blogs?

Pour Loïc Le Meur, vice-président de la plate-forme Six Apart et blogueur influent, il ne faut pas confondre ces nouveaux moyens de communication avec les médias traditionnels.

 

«Les blogueurs ne se prennent en général pas pour des journalistes. Ils écrivent leurs opinions et leurs sentiments sur tout ce qui leur passe par la tête et surtout pour leurs amis. Par contre, certains blogueurs deviennent des professionnels de même que certains journalistes bloguent.»

(source)

 

En France, Libération met en avant les blogs de ses journalistes sur son site. Le Monde prolonge même l’expérience en invitant les abonnés du journal à créer leur blog sur sa plate-forme, dont les billets voisinent avec ceux des journalistes qui bloguent. En avril sort en kiosque le numéro 3 de Netizen, mensuel consacré au phénomène de la prise de parole des individus sur le Web. Cette fois ce sont les écrits des blogueurs qui sont imprimés, joli retour des choses.

Blogueur ou journaliste, cherchez la différence. Ecrit-on vraiment d’une autre façon? Sur un blog, il est de bon ton de revendiquer ses paroles par l’usage du «je». C’est moi qui assume mes écrits. Je personnalise le récit en utilisant un ton familier. Avez-vous souvent lu une dépêche d’agence où l’auteur partage son émotion avec le lecteur? Le journaliste ne dit jamais je, lui.

Au bouclage d’un journal, mon article est relu et corrigé par le secrétariat de rédaction. Tandis que personne ne me relit avant que je publie une note sur le web. Ce sont les lecteurs, par le biais des commentaires, qui rectifieront mes erreurs. À une vitesse impressionnante parfois.

Sur mon blog, je peux m’étaler. Ou pas. Un billet peut ne faire qu’une ligne, ou n’être qu’une photo même pas légendée. Mais je peux noircir des dizaines de milliers de signes si l’envie s’en fait sentir. L’espace ne m’est pas compté. Au contraire des rubriques des quotidiens dont le format doit être respecté à vingt signes près.

Aussi, je publie quand je le veux bien. Rien ne m’inspire, tant pis. Trois bonnes nouvelles à transmettre, allez! Trois notes du jour en ligne. Pas de tri au moment du bouclage parce que l’actualité trépidante a fait dérailler un train ou exploser une bombinette quelque part, reléguant l’actualité tiède au placard.

Cette liberté a un prix bien sûr. Formé aux règles de son métier, le journaliste est un professionnel payé pour sa production. Le blogueur, lui, écrit par passion.

Anne Dominique Mayor, journaliste et blogueuse
Blog : Prismes et planches

Mais oui mais oui

Mais oui mais oui, l'école est finie. Même Sheila a ouvert son blog.

Sheila rééditée - Image Gloria

Quelle coïncidence, c'est juste au moment où sont réédités ses premiers albums.

 (via Ron


Articles les plus consultés

Just my del.icio.us daily

don’t miss anything: subscribe to Prismes et planches

Some rights reserved

Plate-forme:
Wordpress.com
Theme:
K2 Lite
Textes et dessins (sauf indication contraire):
Anne Dominique Mayor
Lausanne, Suisse