Fusillade de Dawson College: publier les photos du tueur?

Il s’appelle Kimveer Gill. Il est mort dans la fusillade de Dawson College, mercredi 13 septembre 2006, abattu par la police.

Moins d’une semaine après les faits, le service d’agrégation de nouvelles de Google en français recense déjà plus de 1’000 articles sur les mots-clés « Dawson College ». La fusillade survenue dans un collège de Montréal est assurément un sujet de une incontesté: « Avec un poids média de 11,44% sur sept jours, nous apprend Infopresse, la tragédie de Dawson constitue la nouvelle la plus importante au Québec depuis les attentats du 11 septembre 2001″.

La fusillade a pour l’instant fait deux morts et une vingtaine de blessés, dont certains dans un état critique. Comment les médias doivent-ils parler de cet évènement? Que raconter? Que montrer?

L’irruption soudaine de la violence dans la réalité quotidienne. Au coeur de la capitale du pays. Le tueur était armé. Il pensait à l’éventualité d’un tel acte depuis plusieurs années. Au quotidien, il vivait parmi nous.

Il a tenu un journal, pendant quelque temps. Sur un site qui compte plus de 6’000 utilisateurs réguliers. Certains des habitués ont des images d’avatar, représentant leur profil sur le site, qui comporte des images animées (trois .gif tournant deux secondes chacun en boucle) où des corps de jeunes femmes blanches sont tailladés à la lame. Le gif est en couleur, et ce n’est pas un manga, ce sont des photographies. Ces images sont libres d’accès. Je ne voudrais pourtant pas qu’elles tombent sous les yeux d’un enfant trop jeune pour cela.

Lui aussi, il avait mis ses propres images en ligne. Mises en scène inquiétantes, autoportraits figés d’un tueur en devenir. Avec un coutelas. Avec un fusil d’assaut semi-automatique. Pointé dans mes yeux. Il voulait « mourir sous une pluie de fusillade » et n’a pas hésité à se mettre en scène devant un objectif.

Le Matin bleu utilise une de ces photos dans son journal. Cette publication m’a-t-elle choqué?

Les lignes que fatality666 a tenues sur la plate-forme VampireFreaks, au milieu de milliers d’autres, ont été retirées de la toile par le webmaster peu après le crime. « User does not exist », me dit-on aujourd’hui. Google en tient pourtant une version en cache. Qui peut censurer ce genre d’informations?

Images publiées en ligne, en partie ou en galerie, sur de nombreux sites. Elles peuvent être choquantes. Ce ne sont pas des images volées ou sorties d’un yearbook mais des clichés froidement réfléchis, mis en scène. Suis-je complice du crime qui s’annonce en les regardant? Sort-on indemne de leur violence intestine?

Faut-il publier les photos de Kimveer Gill?

4 Responses to “Fusillade de Dawson College: publier les photos du tueur?”


  1. 1 Babalou 28 f 2006 à 8:20

    Je pense que oui. N’importe qui peut en voir un bonne quantité avec Google

  2. 2 jade deraspe 4 f 2007 à 2:56

    je crois ke ce ke le tueur a fai etai completement gratuit et ke plusieur personne resteron marker apres cela et aussi ke la victime na po u de chance et na rien fait pour meriter cela

  3. 3 jay 7 f 2007 à 7:53

    je mexcuse si je suis pas mal vulgaire….mais cette personne mériterai de brulé en enfer pour avoir fait ceci…perosnne mérite de se fair etirer dessus et/ou de se faire tuer….mais c’est pas de sa faute…c’est celle de la societé qui publie plein de violence (Ex: cinéma et jeux vidéo)…….c’étaimon point de vue la-dessus

  4. 4 caro 20 f 2009 à 12:05

    Dsl personne ne m érite toutes cette violence faite par de jeunes cons sois disans pas bin dans leurs tete ou pbs de drogue ou encore bien enfants mal aimée ou mal traitée Cet indivudu et les autres comme lui devrait ne pas se faire justice eux meme en se sois disans se suicider non la justuce devrais pouvoir mettre la main decu et leurs faire vivre la meme enfer que les victimes


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Just my del.icio.us daily

don’t miss anything: subscribe to Prismes et planches

Some rights reserved

Plate-forme:
Wordpress.com
Theme:
K2 Lite
Textes et dessins (sauf indication contraire):
Anne Dominique Mayor
Lausanne, Suisse

%d blogueurs aiment cette page :