Archive pour juin 2006

links for 2006-06-30

links for 2006-06-28

links for 2006-06-27

links for 2006-06-25

Le blog tisse de nouveaux liens entre l’entrepreneur et ses clients

Dans Le Temps d’aujourd’hui paraît Le blog tisse de nouveaux liens entre l’entrepreneur et ses clients: Stephanie Booth et moi interviewées dans le cadre de la promotion du séminaire de formation « Blogs et entreprises » que nous allons animer pour Romandie Formation.

Nouveau look pour nouvelle saison

J'aimais beaucoup la présentation de mon blog jusqu'ici, le thème Benevolence créé par le talentueux Theron Parlin.

J'aimais surtout, je le confesse, l'image d'en-tête, ce gazon qui ne demande qu'à pousser haut vers le ciel. Allez, pour le plaisir, l'image, en souvenir:

GrassHerbeGazon

Mais, inspirée par l'exemple de Lyonel qui enfile ses habits d'été et de Fredoche qui dorénavant papillonne en couleurs, j'ai moi aussi voulu changer la garde-robe de mon blogounet. J'inaugure donc aujourd'hui un nouveau look pour la nouvelle saison.

Si j'ai choisi le thème Connections, par Patricia Muller, ce n'est pourtant pas à cause de la sonorité de son titre, mais bien parce que WordPress.com nous permet maintenant de customiser l'image d'en-tête, ce que j'ai fait avec plaisir.

Toujours végétal, mais entièrement naturel cette fois. Qui reconnaîtra le lieu de prise de vue de la photo?

J'ai également mis à jour mon blogroll, en incluant quelques sites de qualité que je fréquente régulièrement. Si tu n'y es pas, ce n'est probablement qu'un oubli! N'hésitez pas à me faire part de vos découvertes, je suis toujours friande de nouveautés.

Enfin, j'ai enfin compris comment intégrer automatiquement sous forme de synthèse journalière les pages que je marque chez del.icio.us. Que vos agrégateurs RSS ne s'affolent pas de cette soudaine recrudescence de nouveaux billets. Ce n'est pas mon rythme d'écriture qui va augmenter spectaculairement! Mais ces billets intitulés "links for + la date du jour" vous permettront ainsi d'être témoins de mes lectures, recherches et trouvailles sur le web au quotidien.

Que tous ces changements trouvent bon accueil auprès de mes chers lecteurs, c'est mon souhait le plus cher. Je me réjouis de vos commentaires, critiques, remarques et suggestions, que vous pouvez bien entendu m'envoyer par pigeon voyageur ou bouteille à la mer. Mais le plus simple, ça reste par le biais des commentaires, en cliquant sur "Comments", ce qui, en bon français, veut dire "Exprimez-vous!".

links for 2006-06-22

Le Festival de la Terre fait battre le coeur du Flon

FestivaldelaTerre

Sept jours pour célébrer la planète: c'est la mission du Festival Mondial de la Terre, qui se déroule simultanément pour sa deuxième édition dans plus de cinquante pays du 19 au 25 juin 2006. 7 jours qui se déclinent en 7 thèmes transversaux, de la solidarité à la biodiversité, de la culture, aux ressources naturelles, et qui visent à rassembler les acteurs du monde entier qui s'engagent pour un avenir toujours plus beau.

Ca c'est le pitch, idéaliste comme je les aime.

C'est dès demain mercredi 21 juin que le Festival de la Terre va faire vibrer la plate-forme du Flon, au coeur de Lausanne. D'expositions en activités, de découvertes en concerts, le foisonnant programme est consultable ici.

Ma sélection perso (comme toujours, complètement subjective, voir réglement chez l'huissier):

– jeudi 22, de 17:05 à 19:07, une after work party sur les métiers du futur: découvrez les nouvelles idées de business en sirotant l’apéro. Sous forme de jeu, vous décidez si vous êtes employé ou employeur et dans quel type d'activité vous avez envie de vous investir. Vous voulez devenir riche? Vous engager dans les relations nord-sud? Envie de vous lancer dans l'inovation?…

– vendredi 23, dès 20:45 à l'Atelier Volant: carte blanche à un anthropologue de génie et un artiste révolutionnaire, Jérémy Narby et Jean-Marc Pasquet accompagnés de trois musiciens: Michel Wintsch au clavier, Pascal Schaer au trombone et Amar Toumi aux percussions. Vous êtes prêt(e)s? Départ pour un voyage dans un monde chamanique! De la réalité amazonienne actuelle et ses implications dans les domaines de l’écologie, du chamanisme aux rencontres des cultures: un spectacle unique, créé pour le Festival.

– samedi 24, à 23:30: parmi tous les concerts gratuits que nous offre le Festival, je ne raterai pas le concert de Mich Gerber, musicien hors catégories, contrebassiste pionnier du "live sampling" (il joue une mélodie ou un thème musical sur huit temps, l'enregistre, la repasse, il joue un autre thème, l'enregistre, le repasse, et ainsi de suite, créant un orchestre virtuel devant les spectateurs médusés), habitué de Paléo et du Festival de la Cité, auteur des disques Mystery Bay, Amor Fati, Tales of the Wind… Encore un moment magique en perspective.

Et votre sélection à vous, elle ressemble à quoi?

Concertsfdt

Z’êtes pas jaloux hein?

photoboothmademethis
Là, c'est moi qui joue la star, avec mon chapeau dans le jardin.

Oui, quand on a un MacBook 13", c'est PhotoBooth qui prend la photo comme à la fête foraine. Et on n'a même pas le temps de passer au maquillage avant que la caméra ne s'enclenche (c'est pour ça que j'ai appliqué le filtre BD, croyez quoi?).

Comme quoi il suffit peu de chose pour être heureux: un brin de wifi, un jardin en fleurs et un nouveau jouet à tester.

Frères cachés?

Christophe vainqueur de la Nouvelle Star

Sans surprise pour les aficionados de l'émission de M6, c'est Christophe Willem, dit "La Tortue", qui a gagné hier soir la quatrième édition de la Nouvelle star, radio-crochet des temps modernes. Interprète virtuose, le jeune Parisien de 22 ans a séduit tant le jury que le public au fil des semaines et des sms surtaxés.

Thomas Madsen-Mygdal organisateur de Reboot

Ma nouvelle star à moi, c'est plutôt un jeune Danois, Thomas Madsen-Mygdal, organisateur de Reboot à Copenhague. En deux jours de conférence, il crée un carrefour intellectuel et social qui donne lieu à un foisonnement d'idées novatrices. A chacun sa chanson.

Mais, dites-moi, ne se ressemblent-ils pas comme des frères ces deux-là?

Rezonance fête son 200e First au milieu des connecteurs

Joyeux anniversaire, Rezonance! L'entreprise fondée par Geneviève Morand à Genève fête son 200e First (oui, on dit First maintenant, on oublie le Tuesday). Plus de 40'000 personnes depuis le lancement en 1998 ont assisté à ces conférences libres et gratuites sur des thèmes novateurs. Allez voir le nouveau site plein de fonctionnalités d'apprentissage et de réseautage, relooké pour l'occasion.

Le 200e First, c'est ce soir jeudi 8 juin à Lausanne, "Les symboles du féminin sacré". L'occasion de découvrir les recherches inédites effectuées par Gregoire Sommer, historien des religions, sur le vrai secret du Da Vinci Code enfin révélé!

Hier, à Genève, pour le 199e First, c'est "Le peuple des connecteurs" qui était à l'honneur. Avec le style percutant qui est sa marque, Xavier Comtesse a introduit le thème: "Avant, on se mariait dans le même village. Le plus brave des gars – respect! – allait chercher une fille dans le village d'à côté, ce qui était bon pour le brassage génétique, d'ailleurs. Après-guerre, manque de maris faisant, les femmes cherchaient époux grâce aux petites annonces de magazines comme le Chasseur Français. Maintenant, on célèbre les "mariés du Net", ces couples qui se sont rencontrés d'un bout à l'autre du monde grâce au réseau."

Thierry Crouzet, lui, est persuadé que nous approchons d'une singularité, au sens où l'entendent les futurologues: un point à partir duquel le progrès technologique accélère au-delà de toute prévision et compréhension. L'auteur du livre "Le peuple des connecteurs: Ils ne votent pas, ils ne travaillent pas, ils n'étudient pas… mais ils changent le monde" a exposé quelques-unes des thèses de son ouvrage.

Prenez les oiseaux, que l'on voit passer par milliers au moment des migrations. Longtemps les ornithologues ont cru que pour qu'une telle harmonie se dégage, il devait y avoir un chef de flotte, qui indique les directions à prendre à ses subordonnés. Jusqu'à ce qu'un certain Craig Reynolds, développeur d'animations graphiques, tente de simuler par ordinateur les mouvements d'un essaim. Il appliqua à son modèle seulement trois règles de comportement que suit chaque individu:

  1. suivre le cap au plus près en s'orientant dans la même direction que ses congénères voisins;
  2. se tenir au milieu d'eux pour économiser de la force grâce à leur protection;
  3. se tenir à une distance suffisante d'eux pour ne pas les heurter.

Quelques lignes de code plus tard, la simulation qui apparut sur l'écran fut étonnamment réaliste et décrivit avec justesse le comportement des oiseaux. Au point que le premier film d'animation utilisant ce modèle fut décrié par les ornithologues, qui crurent n'y voir qu'une digitalisation d'un film animalier!

Les oiseaux n'obéissent donc à aucun chef. Ils s'auto-organisent. Les chorégraphies observées dans le ciel résultent du comportement de chacun des oiseaux, de leurs décisions locales sans prise en compte de l'ensemble. Donner le pouvoir aux gens, n'est-ce pas la seule façon de gérer la complexité, s'interroge Thierry Crouzet?

Comme en écho, Pascal Rossini répond. "Longtemps, j'ai cru que j'étais seul à me passionner pour ces nouvelles technologies qui relient les humains. Nous allons vivre d'intenses mutations. L'avis des utilisateurs sera de plus en plus valorisé dans le développement des produits de grande consommation. De clients, nous deviendrons participants, puis promoteurs de ces nouveautés."

Laurent Haug renchérit: "Six degrés de séparation, six personnes entre vous et n'importe qui au monde? Bientôt, il n'y aura plus qu'un degré de séparation entre les gens. Une recherche Google, et je te contacte. Le monde est devenu plat. L'innovation vient de partout. Les opportunités sont partout, la nouvelle Silicon Valley, c'est Internet, qui crée un lien universel entre nous."

Bloggy Friday du 2 juin: inscriptions chez Steph

Hej, hej,

C'est depuis Copenhague – oui, je suis à Reboot! – que je vous enjoins de vous précipiter chez Stephanie pour vous inscrire au Bloggy Friday du vendredi 2 juin.

Steph a eu la bonne volonté d'excuser mon absence pour cette fois, malgré mon silence radio des derniers jours. Il faut avouer que malgré la réputation de haute technologie qui précède les pays scandinaves j'ai eu fort peine à trouver un accès à Internet dans tout le Danemark. Ni wifi accessible, ni Internet cafés dans les campagnes danoises… Et je ne vous parle pas de l'accès web du DanHostel Vandrersjheim (l'auberge de jeunesse locale) qui a planté, loi de Murphy oblige, au moment de poster le billet que j'avais rédigé hier…

Même ici, à Kedelhallen, lieu de la conférence dont vous pouvez suivre les débats soit sur le wiki de Reboot, soit sur les blogs qui en parlent avec le tag Technorati reboot8, l'accès web est plus qu'aléatoire malgré toute l'infrastructure mise en place. Mettons ceci sur le compte du nombre incroyable de participants à Reboot connectés via leur portable dans la salle!

Trêve de récriminations, j'ai enfin une liaison, j'en profite donc pour vous rappeler, donc, que le Bloggy Friday est une réunion tout à fait informelle et sympathique entre blogueurs, dont certains se connaissent et d'autres pas encore, et que chacun est le bienvenu dès 19h30 au café de l'Eveché à Lausanne. Je regrette de manquer ce haut événement de la culture bloguesque romande, mais je souhaite d'ores et déjà une excellente soirée à toutes et tous.

Et je retourne suivre plein de conférences passionnantes, où je prends plein de notes, que je posterai au mieux en fonction des connexions, promis!


Just my del.icio.us daily

don’t miss anything: subscribe to Prismes et planches

Some rights reserved

Plate-forme:
Wordpress.com
Theme:
K2 Lite
Textes et dessins (sauf indication contraire):
Anne Dominique Mayor
Lausanne, Suisse