Des tapas

Hier soir, j’ai dégusté des tapas.

C’est mieux à quatre ou six minimum. Parce que comme ça, on peut commander plus de tapas différents. C’est aussi mieux si on a le temps, pas vraiment faim, un pichet de rosé frais et du soleil qui a tapé sur la peau.

Les calamars grillés étaient une merveille. Le poulpe à la gallègue au parika un peu moins.

Les boulettes de viande, la base. Cette fois nous avons renoncé aux oreilles de porc, aux rognons et aux foies (chiard, va).

Et les croquetas maison, je rêve de pouvoir vous les raconter.

C’était au Chiringuito.

0 Responses to “Des tapas”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Just my del.icio.us daily

don’t miss anything: subscribe to Prismes et planches

Some rights reserved

Plate-forme:
Wordpress.com
Theme:
K2 Lite
Textes et dessins (sauf indication contraire):
Anne Dominique Mayor
Lausanne, Suisse

%d blogueurs aiment cette page :